Actualités

Assèchements superficiels des sols en Haute-Saône

 
 
Assèchements superficiels des sols en Haute-Saône

Après un hiver et un printemps favorables au rechargement des nappes phréatiques et des cours d’eau, la végétation, les fortes chaleurs et le vent souvent de secteur Est en juin ont favorisé la consommation, l’évaporation et l’assèchement superficiel des sols.
Malgré les précipitations orageuses de début juillet, le niveau des cours d’eau a considérablement chuté en dessous des moyennes saisonnières et la sécheresse des sols se confirme en profondeur.

Les prévisions météorologiques annoncées pour les prochaines semaines prédisent la poursuite du temps estival avec des températures supérieures aux normales de saison.
Aussi, pour préserver nos ressources en eau et prévenir toute pénurie, il convient d’ores-et-déjà d’adopter une attitude responsable en limitant les usages et en utilisant l’eau à bon escient.

En particulier, les prélèvements dans les cours d'eau doivent être limités afin de ne pas accentuer leurs déficits hydrauliques. Il appartient donc à chacun, élus, professionnels, particuliers, d'entreprendre des actions de moyen et long terme visant à réduire les consommations d'eau et à préserver l'équilibre des milieux aquatiques.

Si les conditions météorologiques des jours à venir devaient confirmer cette tendance, la préfecture de la Haute-Saône pourrait décider, par arrêté préfectoral, de mettre en place des mesures de restriction quant aux arrosages de pelouses, espaces verts et jardins, au lavage des voitures, à la première mise en eau des piscines, à la gestion des plans d’eau, etc.

Télécharger le communiqué de presse :

> 2018.07.13.sécheresse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb